Chantiers de bénévoles au château de Montgilbert

15681_931699580178115_8242170455959228292_n

Comme chaque année, l’association de Montgilbert a organisé cet été – sous l’égide de l’Union REMPART – trois chantiers de bénévoles de deux semaines chacun.

Ce sont 44 bénévoles au total qui ont participé à ces chantiers, en trois groupes de 12 à 15 personnes. Les participants avaient, dans leur majorité, entre 17 et 25 ans, mais certains étaient plus âgés. Ils venaient des quatre coins de l’hexagone, plusieurs venaient d’Auvergne (Allier, Puy-de-Dôme), d’autres de l’étranger (Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Russie, etc.). C’est donc dans une ambiance interculturelle, internationale et même intergénérationnelle (!) que se sont déroulés les chantiers 2014.

Plusieurs ateliers de travail ont été organisés au château. L’échafaudage de la tour du Soleil avait été développé au début de l’été par l’entreprise Entrepose, ce qui a permis aux bénévoles de poursuivre la restauration du sommet de la tour. Dans la perspective d’une reprise de la muraille située près de l’entrée, un échafaudage a été partiellement monté et des travaux de déblaiement ont commencé. Sur la muraille extérieure, une reprise des parements et des hauts de mur a été poursuivie, de même que la restitution de l’archère située au nord de la tour Angèle (celle située au sud de la tour avait été achevée l’an passé). Si la commune avait fauché la cour basse et certains talus accessibles, les bénévoles se sont chargés pendant le chantier de débroussailler les abords du château, de couper des noisetiers, etc. afin de rendre le château plus visible et plus accessible aux promeneurs. A raison de 6 à 7 heures de travail par jour, 6 jours par semaine, les bénévoles du chantier 2014 ont plutôt bien travaillé : allez en juger par vous-même en allant visiter le château cet hiver !

Au-delà des actions de restauration, les bénévoles ont organisé une animation médiévale au château, le samedi 9 août. Ils ont notamment décoré Montgilbert d’oriflammes et de blasons et accueilli le public. En costume médiéval, ils ont fait visiter le château et ont commenté les travaux réalisés. L’animation proprement dite était une fresque historique avec des scènes de la vie quotidienne au moyen-âge et des combats à cheval ; elle était réalisée par une troupe de Pontgibaud, l’Atelier Gibaldipontin, auquel il avait été fait appel. Près de 200 personnes ont assisté à cette animation très réussie.

Pendant leur séjour à Montgilbert, les bénévoles en ont aussi profité pour (re)découvrir la Montagne Bourbonnaise et l’Auvergne. A l’occasion des journées de congés ou pendant la grande pause du midi, des randonnées, des baignades au lac de St Clément ou dans les cascades du Vareille, des visites à Châtel-Montagne, au puy de Dôme, à Vichy, Moulins, ou Thiers, etc. ont été organisées afin de leur faire profiter de la région.

Les travaux menés par l’association de Montgilbert sont établis en accord avec la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), le Service régional de l’archéologie et le Service territorial de l’architecture et du patrimoine. Cette année, l’association a reçu le soutien financier de la DRAC, de la Direction régionale de la jeunesse et des sports (DRJSCS), du Département de l’Allier et de la Fondation du patrimoine. La Communauté de communes de la Montagne Bourbonnaise a apporté son concours matériel (prêt de barrières pour la fête), de même que la commune de Ferrières/Sichon.

Des habitants ou des associations de Ferrières ont également apporté leur soutien au chantier : prêt de matériels, coups de mains pour couper des arbres ou transporter du matériel, paniers de haricots verts et autres légumes du jardin. Merci à tous !

Un nouveau chantier est programmé pour 2015 : rendez-vous l’été prochain !

Les commentaires sont fermés.